Ascalaphes de France non méditerranéenne et non pyrénéenne
Seulement trois espèces sortent des bordures de la Méditerranée et des Pyrénées. Il s'agit de Libelloides coccajus, Libelloides longicornis et Libelloides lacteus. Une clé simple permet de les distinguer tout en soulignant les pièges d'identification. Mais attention dans la Drôme notamment de nouvelles espèces ont été ajoutée il y a peu : Deleproctophylla australis et Puer maculatus.


© - Réalisation J.M.Faton (photos : J.M.Faton & P.Jourde)

A/ Libelloides lacteus, la tache noire basilaire de l'aile postérieure n'atteint pas l'angle inférieur de l'aile, jamais en pointe allongée (attention à la couleur, certains individus peuvent être jaune clair !).
B/ Libelloides longicornis, le bout de l'aile est marqué d'un croissant noir (plus au moins marqué, voire absent) et le nervure sont jaunes.
C/ Libelloides coccajus, la tache noire basilaire se termine en pointe et atteint généralement l'angle inférieur de l'aile, toujours en pointe allongée (attention à la couleur, certains individus peuvent être blancs !).

Ascalaphes d'Europe occidentale

Cliquez pour télécharger en grand format

©© bysa - R.Colombo - Enquête sur les Ascalaphes


Planche d'Ascalaphes de von der Weele (1808)