Leucorrhinia caudalis

De Odonates du Paléarctique et de France
Bannière.png

> Accueil

Leucorrhinia caudalis

NT Europe
Directive Habitats an.IV

Se trouve depuis la France au sud à la Scandinavie et la Sibérie occidentale. Ses populations d'Europe de l'Ouest étaient en déclin et morcellées. Elles montrent une récente expansion comme en Allemagne, Belgique, Suisse, Pays-Bas, Slovaquie et en Serbie (Baeta & al. 2012).

France - EN 2009 - PNAO TVB • Espèce de cohérence nationale - Espèce menacée. En augmentation on l'a trouvée dans la Somme en 2012.

  • Aisne - (Bardet & Haugel 2003).
  • Côte-d'Or - (Doucet & Ruffoni 2012).
  • Doubs - Jusqu'à 900 m d'altitude [SfO 2011].
  • Maine-et-Loire - (Courant & Meme-Lafond 2011).
  • Saône-et-Loire - (Doucet & Ruffoni 2012).
  • Somme - Une population récemment observée en 2012 (C.Vanappeghem in Velle 2012).
  • Yonne - (Doucet & Ruffoni 2012).
  • Centre - EN - Dans tous les départements sauf l'Eure-et-Loir.
    • Cher - Découverte en 2009 à Brinon sur Sauldre, sans preuve de reproduction (M.Sempé), une exuvie découverte en 2011 en FD de Vierzon (Velle 2012).
    • Indre - On connaît depuis les années 1880 une belle population en Brenne (Baeta & al. 2012). Nombreuses stations comportant parfois des populations comportant jusqu'à la centaine d'individus (Velle 2012).
    • Leucorrhinia caudalis en Indre-et-Loire et éleménts de Métapopulation (selon Baeta & al. 2012)
      Indre-et-Loire - Pas citée depuis 1983, trouvée en 2008 dans le Bassin de Savigné (Baeta & al. 2012), redécouverte avec cinq stations connues en 2011 (E.Sansault in Velle 2012). La population est estimée à plusieurs centaines d'individus sur le département, connue sur une dizaine de sites (Baeta & al. 2020).
    • Loir-et-Cher - Découverte récente avec plusieurs stations en Sologne avec localement des effectifs de 15-25 individus (M.Sempé in Velle 2012).
    • Loiret - Faibles populations connues en Forêt d'Orléans, sur les étangs de Puisaye et du Berry orléanais (Velle 2012).

Habitats
Ecocomplexes d'étangs ou de mares.
Milieux stagnants oligotrophes ou mésotrophes, fréquemment acides, moyenne végétalisés mais avec la plupart du temps des herbiers à Nymphaea alba [1] proches des rives ainsi que de fortes populations d'hydrophytes. Les arbres assurent la protection contre les vents dominants, l'espèce recherche les secteurs forestiers dès que les habitats aquatiques atteignent de fortes surfaces (étangs, plans d'eau...). Elle est jusqu'à 900 m d'altitude dans le Doubs [SfO 2011].
Connue dans le Cher en FD de Vierson, avec une exuvie découverte en 2011 sur une mares sans Nymphaea alba mais présentant un tapis de Potamogeton natans et de Potamogeton nodosus ainsi que de Glyceria. Elle est bordée de touffes de Juncus en abondance (Velle 2012).


Baeta R., Sansault E. & Présent J. 2012 - Répartition et première estimation quantitative des populations de Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840) en Indre-et-Loire (37), région Centre (Odonata, Anisoptera : Libellulidae). - Martinia, 28 (2).
Bardet O. & Haugel J.C. 2003 - Contribution à la connaissance de l’écologie de Leucorrhinia caudalis et Leucorrhinia pectoralis (Odonata) dans les marais de la Souche (AisneFrance). - Document : 14 pp.
Courant S. & Meme-Lafond B. 2011 - Ecologie et gestion des populations de Leucorrhinia albifrons (Burmeister, 1839) et L. caudalis (Charpentier, 1840) (Odonata, Anisoptera : Libellulidae) sur un étang du Saumurois (département du Maine-et-Loire). - Martinia, 27 (2) : 81-94.
Doucet G. & Ruffoni A. 2012 - Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840), nouvelle espèce pour la Côte-d'Or (21) (Odonata, Anisoptera : Libellulidae). - Martinia, 28 (2).
Jović M., Santovac S. & Andjus L. 2008 - Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840) - a new or an ex dragonfly species in Serbian fauna. - Bulletin of the Natural History Museum, 1: 161-171. - [ Serbie ]
Keller D., Brodbeck S. & Holderegger R. 2009 - Characterization of microsatellite loci in Leucorrhinia caudalis, a rare dragonfly endangered throughout Europe. - Conservation Genetics Resources, 1 (1) : 179- 181.b
Keller D. & al. 2010 - Ecological and genetic measurements of dispersal in a threatened dragonfly. - Biological Conservation, 143 : 2658-2663. - [ Leucorrhinia caudalis ]
Kudela M. & al. 2004 - First records of Leucorrhinia caudalis (Odonata, Libellulidae) in Slovakia. - Biologia, Bratislava, 59 : 152. - [ Slovaquie ]
Male-Malherbe E. 2007 - Suivi et caractérisation des populations de Leucorrhine à large queue - L. caudalis des étangs de la Touche (Brenne - Indre). Historique et bilan de la saison 2006. - RN de Chérine & col. : 22 pp.
Mauersberger R. 2009 - Nimmt Leucorrhinia caudalis im Nordosten Deutschlands rezent zu? (Odonata: Libellulidae). - Libellula, 28 (1/2) : 69-84. - [ Allemagne ]
Merlet F. & Houard X. 2012 - Synthèse bibliographique sur les traits de vie de la Leucorrhine à large queue (Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840)) relatifs à ses déplacements et à ses besoins de continuités écologiques. - OPIE, SPN du MNHN : 8 pp.- [ France ]
Muuse T. & Veurink G. 2011 - Sierlijke witsnuitlibel (Leucorrhinia caudalis) voortplantend waargenomen in De Weerribben. - [Leucorrhine à large queue (Leucorrhinia caudalis) observée en train de se reproduire dans le Weerribben.] - Brachytron, 14 : 14-27. - [ Pays-Bas ]
Olsthoff M., Menke N. & Rodenkirchen J. 2011 - Leucorrhinia caudalis in der Ville bei Köln : Wiederfund für Nordrhein-Westfalen (Odonata: Libellulidae). - Libellula, 30 (1/2) : 1-12. - [ Allemagne ]
Pratz J.L. & Boutrie J. 2007 - Contribution à l’écologie et à la répartition de deux odonates présents en région Centre: Leucorrhinia caudalis et Leucorrhinia pectoralis. Rapport intermédiaire, 2ème saison. - CERCOPE, DIREN Centre ; 117 pp.
Sansault E. 2011 - Découverte du premier site de reproduction de Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840) en Indre-et-Loire (Odonata, Anisoptera : Libellulidae). - Martinia, 27 (2) : 115-120.
Sempe M. 2009 - Contribution à la connaissance sur la répartition et l'écologie des populations de Leucorrhines en Sologne. - Athéna Nature, CERCOPE, rapport interne, 82+51 pp. - [ Leucorrhinia caudalis ], [ Leucorrhinia pectoralis ]
Vantieghem P. & al. 2011 - Rediscovery of Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840) in Belgium after a century of absence. – Libellenvereniging Vlaanderen - nieuwsbrief, 5 (2) : 2-3. - [ Belgique ]
Velle L. 2012 - Inventaire des Odonates en forêts domaniales de Vierzon et de Vouzeron et première preuve de reproduction de Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840) pour le département du Cher. - Martinia, 28 (2).
Vonwil G. 2011 - Leucorrhinia caudalis (Charpentier, 1840). - Fiche de protection : 6 pp.


[1] - On note localement en Indre-et-Loire des habitats dénués de Nénuphars qu'ils soient blancs ou jaunes Nuphar lutea. On y trouve cependant une végétation aquatique très développée et Baeta & al. (2012) préconisent de l'étudier mieux. En Côte-d'Or les hydrophytes sont composés de Myriophylles, Potamots et Cératophylles abondants (Doucet & Ruffoni 2012).