Argile

GéologiePétrographieMinéraux

Etymologie depuis le grec άργιλος qui est l’argile du pôtier. C’est un nom féminin, parfois employé au masculin dans la prose ou la poésie.

Affleurement d’argile à Lodève (France)
©© bysa – Pinpin – Wikimedia commons
Homme d’agile lors du carnaval de la Martinique
©©bysa – Stéphane Romany – Wikimedia commons

Les Argiles sont des Roches sédimentaires généralement plastiques, notamment lorsqu’elles sont fortement imprégnées d’eau. Elles sont formées de minéraux du groupe des Silicates ou des Aluminosilicates hydratés de structure lamellaire (Phyllolosilicates), provenant de l’altération ou argilisation de Silicates bien cristallisés comme les Feldspaths. Elles peuvent être complétées d’une plus ou moins grande quantité de Carbonate de Calcium (Calcaires) et entre dans une série qui va du pôle argileux au pôle calcaire en passant par les Marnes, les Calcaires argileux puis les Calcaires quant à eux dépourvus d’Argiles. Les Minéraux argileux les plus connus sont la Kaolinite, la Montmorillonite, la Glauconite, les Smectites ou les Vermiculites…

Les caractéristiques plastiques de certaines Argiles sont à l’origine d’industries humaines comme celles de la poterie (terre glaise), mais aussi des céramiques à base de Kaolin, la porcelaine… d’autres riches en pigments sont intervenues dans la réalisation de peintures rupestres ou servent aux peintures corporelles. La Saponite est utilisée dans le cas des sculptures de pierres à savon ; on fait des statuettes, des tablettes d’argiles contenant les premières écritures de l’humanité. Les argiles servent dans certains cas à dégraisser le linge (Smectites) ou ont un usage médical (cataplasmes, pansements digestifs. Elles entrent dans la structures de bâtiments (murs en torchis, tuiles, briques). Les usages des argiles par l’Homme sont légions… l’humanité a été formée par Dieu à partir d’argile.

Tablette d’argile avec écriture cunéiforme (4350 AP)
©© bysa – Musée du Louvre – Wikimedia commons

Les substrats argileux en raison de compétence de retrait-gonflement en fonction de leur imbibition se traduisent par des mouvements des fondations des bâtiments qui à l’extrême peuvent se fissurer, voir s’effondrer. Des loupes de glissement de terrain se forment sur les coteaux. La disparition des sols sur des substrats argileux modelés se traduisent par la formation de Bad lands. Les paysages argileux ravinés par les pluies, notamment lorsqu’ils sont accompagnés de couleurs vives sont appelés bien souvent Colorado ou ocres : Colorado auvergnat, Colorado provençal, Colorado de Corboeuf dans la Haute-Loire, Colorado de Kemplich en Lorraine, Ocres du Roussillon…

Colorado provençal dans le Vaucluse
¢ Wolf Meusel – Wikimedia commons

On a trouvé des argiles sur Mars mais leur origine sédimentaire est discutée. On envisage qu’elles pourraient être de manière tout à fait originale issues de phénomènes magmatiques. On y voit néanmoins aussi la preuve de la présence de conditions climatiques chaudes et humides propices à la formation et l’existence d’une Vie extraterrestre, terme pris au sens de vie en dehors de la Terre et non d’êtres humanoïdes de fiction.