Chacal doré

Mammifères

Canis aureus – Famille des Canidae – (en) Golden Jackal

Cette espèce est suffisamment proche du Loup (Canis lupus) et du Chien (Canis familiaris) pour qu’il puisse y avoir des cas d’hybridation. En Afrique des évolutions donnent le Loup doré (Canis anthus) et de manière plus éloignée le Chacal à flancs dorés (Canis adustus) et le Chacal à chabraque (Canis mesomelas). Il s’agit d’une espèce de dimension moyenne, pesant entre (7) 8 et 15 (17) kg, haut de 45-50 cm au garrot et long de 65-105 cm. Son pelage peut varier de teinte, y compris au cours de l’année chez un même individu. Comme le Renard (Vulpes vulpes) son museau est arrondi et non point comme le Loup, mais comme le Loup ses oreilles sont arrondies et non pointues comme le Renard. De même sa queue est courte, alors qu’elle est longue et touffue chez le Renard. Son coup et sa gorges arborent deux bandes nuancées de clair. Son empreinte se reconnaît par les deux doigts médians associés à la base, ce qui est parfois le cas du Loup, mais jamais du Renard dont ses pieds sont de taille similaire (5×3 cm), mais peuvent alors être confondus avec celle d’un Chien. Le hurlement du Chacal doré est caractéristique et régulier dans les secteurs de forte densité de l’espèce.

Réparti depuis le sud de l’Asie continentale à l’Europe, en passant par l’Inde et la Turquie. Le Chacal est présent essentiellement dans les Balkans. Il est en expansion depuis les années 1960 en direction de l’Europe de l’Ouest, s’installant d’abord dans les Balkans puis il a été découvert dans les années 1980 en Italie, où il est installé dans le nord-est du pays et d’observations sporadiques ou isolément, en Autriche depuis les années 1980, Allemagne orientale dès les années 1990 et occasionnellement depuis 2011 en Suisse. Au cours des années 2010 des mentions éparses concernent la Pologne, les Pays Baltes, le Danemark ou le Pays Bas… et même la France (voir ci-dessous).

Observée pour la première fois en France en 2017, en Haute-Savoie, depuis il a été observé dans les Deux-Sèvres (Sainte-Soline en 2021 et Saint Coutant à deux occasions en janvier 2023 : Bronscheer 2023), les Bouches-du-Rhône, l’Essonne, les Alpes-Maritimes et le Finistère. Il est signalée en Loire-Atlantique le 25 avril 2023 à St Molf, vers Guérande (Chaillou 2023). D’autres mentions existent et se sont tout particulièrement multipliées depuis 2022 ou 2023.

Habitats variables, il recherche volontiers les zones humides et la proximité des cours d’eau. Il cohabite facilement avec l’Homme, mais évite les secteurs occupés par le Loup gris ou les secteurs régulièrement enneigés. Sa tanière emprunte celle d’un Renard ou d’un Blaireau (Meles meles). Le domaine vital du Chacal doré va de 2 à 15 km2, mais plus restreint lors de l’élevage des jeunes à la tanière. Dans le cadre de la progression de sa répartition vers l’ouest, on pense qu’une certaine concurrence pourrait intervenir avec les Renards.

En Europe, les naissances ont lieu entre début avril et fin mai et les portés vont de 3 à 12 jeunes. Ils sont gardés dans la tanière pendant 7 semaines, puis suivent les adultes dans leurs chasses pendant encore 7 autres semaines avant de prendre leur indépendance. Les jeunes individus peuvent alors soit rester à proximité des secteurs fréquentés par leurs parents, soit se déplacer sur plusieurs centaines de kilomètres. Le couple forme la compagnie, avec les jeunes de l’année et exceptionnellement des jeunes de l’année précédente. Seuls 40 à 50 % des jeunes quittent la tanière en raison d’une certaine mortalité précoce. Son activité est concentrée, tant à l’aube qu’au crépuscule.

Le Chacal doré est un carnivore généraliste, diversifiant ses proies et présentant un caractère charognard marqué. Il se nourrit aussi de fruits ou de jeunes pousses végétales.


  • Andru J., Ranc N. & Guinot-Ghestem M. 2018 – Le chacal doré fait son chemin vers la France. – Faune sauvage, 320.
  • Bronscheer A. 2023 – Un Chacal doré observé pour la deuxième fois dans les Deux-Sèvres. – Niort Info, 22 janvier 2023. – ONLINE
  • Chaillou J. 2023 – Ce qu’il faut savoir sur le chacal doré, cette nouvelle espèce sauvage repérée en Loire-Atlantique. – Le Figaro, 10 mai 2023.
  • OFB 2023 Chacal doré (Canis aureus). – Fiche espèce, Portail technique. – ONLINE