Le Groupe Sympetrum, c’est fini pour moi !

OdonatesRhône-Alpes

Communiqués des 21 mars 2023 et 21 décembre 2023

Chers collègues naturalistes,

Je ne pensais pas revenir un jour sur cette page et j’imaginais que les difficultés allaient se décanter, mais loin s’en faut. Je pensais qu’il était encore possible d’aider et participer avec d’autres à la connaissances et la préservation des Odonates en Rhône-Alpes malgré les difficultés rencontrées ce printemps.

Invité en tant que coordonnateur du département des Hautes-Alpes notamment au conseil d’administration du 11 décembre 2023, j’ai subi, après presque 10 années de pression et messages en tout genres, l’insulte de trop. Ceux qui étaient présents peuvent en témoigner. Il y a quelques semaines à peine, je venais encore soutenir le Groupe Sympetrum dans ses projets et proposer une dynamique importante, ce, après avoir très largement participé à la dynamique du projet principal de l’année, à savoir l’Atlas des libellules et demoiselles de la Drôme, sans compter la coordination de celui de la Loire, l’année précédente. Dans le cadre des grands projets utiles il convient de noter que dès 2021, j’avais proposé quelques éléments servant de base au montage de la déclinaison régionale du Plan National d’Actions en faveur des Libellules et nous étions encore il y a peu en contact avec le Groupe Odonat’Auvergne, lors d’une réunion, afin de discuter des options de montage en commun d’une liste rouge régionale à l’échelle de la grande région, ainsi que de la pertinence de réaliser un premier atlas qui comprendrait l’Auvergne, accompagné d’une révision de l’atlas rhônalpin de 2008. Ce sont autant de sujets sur lesquels j’imagine être pertinent puisque j’ai coordonné la rédaction du Plan régional rhônalpin en 2015, celle de la liste rouge Rhône-Alpes en 2014, suivant celle de tous les départements de la région en 2013, ou l’atlas régional en 2008, etc. De là à dire que mon expérience est incontournable, pourquoi pas… c’est vous qui pensez !

11 décembre 2023, il est 20h30 et je quitte volontairement la séance qui se tenait en visio ! Il est clair que je n’ai plus de temps à donner, ni de place pour une équipe qui se laisse mener en quasi permanence, par le parfum toxique de paroles inutiles et irrespectueuses. Le contexte est simple, je ne vois plus rien à faire dans de telles conditions : vous pouvez rayer avec moi l’ensemble de mes fonctions comme ci-dessous. J’ai donc réglé comme chacun, ma cotisation base, simple membre… Aussi, si vous ne me voyez plus traîner dans les rubriques et chroniques de l’odonatologie rhônalpine au quotidien, c’est que j’ai dû me retirer… ou qu’il n’y a plus de suivi régional !

Il est évident qu’on ne peut investir comme moi, plus de 40 années dans une région donnée et rassembler outre des connaissances et des observations sur un domaine particulier et y renoncer complètement… je n’ai pas d’autre vie pour recommencer ! Il est en conséquence plus que probable que je fasse de nouvelles synthèses sur les Odonates en Rhône-Alpes… mais ce ne sera plus pour le compte du Groupe Sympetrum.

Niort, encore, le 21 décembre 2023


Ma démission du poste de Secrétaire principal du Groupe Sympetrum le 13 mars 2023

Chers collègues naturalistes,

J’ai le regret de vous informer de ma démission de mon poste de secrétariat principal du Groupe Sympetrum ➚ en date du 13 mars 2023 [1]. Il convient de retenir que j’ai dû me suis désolidarisé de l’organisation de l’Assemblée générale du 25 mars 2023 sur la base de convictions personnelles fondamentales [2] et ceci fait suite à une forte concentration de difficultés à répétition lors du mois écoulé. Les raisons son amplement suffisantes pour motiver une telle décision, prise après un engagement de près de 37 ans au GRPLS.

Cette décision a été accompagnée d’une brève mise en berne du site du Groupe Sympetrum ➚ dont j’ai été Webmaster et presque unique rédacteur ces dernières années dans l’objectif d’attirer l’attention sur l’importance de la situation [3].

Je reste après de très nombreuses hésitations membre de l’association et j’ai candidaté pour maintenir mes rôles de coordonnateur pour les Hautes-Alpes et poursuivre la direction de la publication de la revue Sympetrum.

Selon les modalités restauratrices de la mise en place de l’Assemblée Générale du 25 mars 2023 qui ont dû être redéfinies a posteriori lors du Conseil d’Administration du 14 mars 2023 et le déroulement de cette Assemblée où j’ai prévu d’être présent, je concentrerai mes activités au sein de l’association sur des dossiers précis, notamment dans le cadre de la rédaction de l’Atlas des Odonates de la Drôme et le suivi du dossier de mise en protection des étangs du Grand Albert et du Petit Coquet.

Dans l’attente je suis disponible pour chacun, pour répondre à vos éventuelles questions.

Cyrille Deliry, Niort le 21 mars 2023

Je reste simple membre en 2024


[1] – Fait officialisé par courrier adressé à destination des administrateurs et des membres de l’association le 18 mars 2023 et pour l’heure diffusé localement.

[2] – Les motifs de ma démission sont nombreux et cumulés depuis plusieurs années.

[3] – Les galeries photo et la base en ligne sont toutefois restées actives. Il convient en effet de savoir que je suis propriétaire légal du domaine sympetrum.fr jusqu’alors mis à disposition de l’association dans le cadre du saine collaboration. Celle-ci est actuellement fortement altérée et cette action symbolique visait à faire réagir sur la gravité de la situation. Néanmoins des négociations sont en cours de manière à changer la propriété du domaine et rapidement une version réduite du site Internet a été remise à disposition et est actuellement gérée par la secrétaire adjointe.


Mes fonctions au sein du GRPLS sont restées ne sont plus : Président d’honneur, Coordination Hautes-Alpes, Participation à la coordination Isère, Directeur de publication de la revue Sympetrum. Le renouvellement de ma candidature en tant qu’administrateur n’a pas été retenu par l’équipe et n’a donc pas été votée en assemblée générale.