Lectures d’Astronomie

Index

Cette exoplanète avec une lune en orbite se trouve au niveau d’une naine rouge. Or, ces étoiles longives sont susceptibles de favoriser le développement de civilisation âgées de plusieurs millions d’années
Source – © David A. Aguilar, CfA

18 juin 2019 – Des exoplanètes particulièrement inhospitalières – Si on pense que les exoplanètes favorables à la Vie sont relativement nombreuses, celles plus hospitalières pour une Vie complexe semblent particulièrement rares. Elles seraient selon des chercheurs américains, moins nombreuses que prévu. C’est dans la zone d’habitabilité des étoiles que les exoplanètes favorables à la Vie se trouvent. Cette définition convient pour la recherche d’êtres vivants simples proches des Bactéries ou des êtres unicellulaires. La présence de gaz toxiques dans l’atmosphère des exoplanètes habitables les rends impropres au développement d’une Vie complexe. Ceci rends notre planète Terre très spéciale. Par contre les lunes d’exoplanètes pourraient plus volontiers convenir. On peut nommer exoterres les planètes favorables à une Vie complexe, ce concept étant plus volontiers réservé aux planètes ressemblant à la Terre. Ce type de planète semble en définitive particulièrement rare.


Maximilian N.G. & al. 2019 – A Super-Earth and two sub-Neptunes transiting the bright, nearby, and quiet M-dwarf TOI-270. – Earth and Planetary Astrophysics, 14 mars 2019.

24 avril 2019 – Trois expoplanètes autour de TOI 270 – On a découvert trois exoplanètes dont l’environnement est compatible avec la présence d’êtres vivants, puisque la température théorique de leur environnement n’est que de 67°C. Elles sont en orbite autour de TOI 270, une étoile naine rouge de magnitude 8,3 située à 73 années lumières dans la constellation australe du Peintre (Pictor).