Libellules des Deux-Sèvres

Deux-Sèvres

Mise en forme et interprétation des données de Faune France (17 mai 2024)

  • Très communes
    • Platycnemis pennipes (8,7% des données) – Plus de 3000 mentions – Bien connue – Très commune
    • Ischnura elegans (7,6%) – Plus de 3000 mentions – Bien connue – Très commune
    • Sympetrum sanguineum (4,0%) – Plus de 1000 mentions – Détermination délicate – Commune à très commune, pour partie incertaine probablement
    • Erythromma lindenii (2,8%) – Plus de 1000 mentions – Détermination délicate – Commune à très commune
    • Sympetrum striolatum (2,7%) – Plus de 1000 mentions – Détermination délicate – Commune à très commune
  • Communes
    • Calopteryx splendens (6,3%) – Plus de 2000 mentions – Bien connue – Commune
    • Calopteryx virgo (5,6%) – Plus de 2000 mentions – Bien connue – Commune
    • Platetrum depressa (5,2%) – Plus de 2000 mentions – Bien connue – Commune
    • Anax imperator (4,0%) – Plus de 1000 mentions – Bien connue – Commune
    • Orthetrum cancellatum (4,0%) – Plus de 1000 mentions – Bien connue – Commune
    • Coenagrion puella (3,9%) – Plus de 1000 mentions – Bien connue – Commune
    • Platycnemis acutipennis (2,7%) – Plus de 1000 mentions – Bien connue – Commune
    • Gomphus pulchellus (2,3%) – Plus de 1000 mentions – Bien connue – Commune
    • Chalcolestes viridis (2,2%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Enallagma cyathigerum (1,6%) – Plus de 500 mentions – Détermination délicate – Assez commune à commune
    • Coenagrion scitulum (1,4%) – Plus de 500 mentions – Détermination délicate – Assez commune à commune
    • Lestes virens (1,3%) – Plus de 500 mentions – Détermination délicate – Assez commune à commune, pour partie incertaine probablement
  • Assez communes
    • Pyrrhosoma nymphula (2,2%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Eurothemis fulva (1,9%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Coenagrion mercuriale (1,8%) – Plus de 500 mentions – Recherchée – Peu commune
    • Aeshna cyanea (1,8%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Lestes barbarus (1,8%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Crocothemis erythraea (1,7%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Cordulegaster boltonii (1,5%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Onychogomphus forcipatus (1,5%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune, pour partie incertaine probablement
    • Sympecma fusca (1,4%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Orthetrum albistylum (1,3%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Libellula quadrimaculata (1,2%) – Plus de 500 mentions – Bien connue – Assez commune
    • Orthetrum brunneum (1,1%) – Plus de 300 mentions – Détermination délicate – Peu commune à assez commune
    • Onychogomphus uncatus (1,0%) – Plus de 300 mentions – Détermination délicate – Peu commune à assez commune
    • Gomphus vulgatissimus (0,8%) – Plus de 300 mentions – Détermination délicate – Peu commune à assez commune
    • Lestes dryas (0,7%) – Plus de 300 mentions – EN Poitou-Charentes (2018) – Détermination délicate – Peu commune à assez commune
    • Boyeria irene (0,7%) – Plus de 300 mentions – Discrète – Peu commune à assez commune
Lestes dryas – Une espèce patrimoniale, à fort enjeu départemental en terme de responsabilité de conservation
©© bysa – Christian Fischer – Wikimedia commons
  • Peu communes
    • Ceriagrion tenellum (1,0%) – Plus de 300 mentions – Bien connue – Peu commune à assez rare
    • Simaeschna affinis (0,9%) – Plus de 300 mentions – Bien connue – Peu commune, pour partie mobile et en déplacement
    • Oxygastra curtisii (0,9%) – Plus de 300 mentions – Bien connue – Peu commune
    • Somatochlora metallica (0,6%) – Plus de 200 mentions – Discrète et détermination délicate – Assez rare à peu commune
    • Orthetrum coerulescens (0,5%) – Plus de 200 mentions – Détermination délicate – Assez rare à peu commune
    • Gomphus simillimus (0,5%) – Plus de 200 mentions – Discrète et détermination délicate – Assez rare à peu commune
  • Assez rares
    • Erythromma viridulum (0,6%) – Plus de 200 mentions – Bien connue – Assez rare
    • Cordulia aenea (0,6%) – Plus de 200 mentions – Bien connue – Assez rare
    • Ischnura pumilio (0,5%) – Plus de 200 mentions – Bien connue – Assez rare
    • Platycnemis latipes (0,5%) – Plus de 200 mentions – Bien connue – Assez rare, pour partie incertaine probablement
    • Brachytron pratense (0,3%) – Plus de 100 mentions – Discrète – Rare à assez rare
    • Simaeschna colubercula (0,4%) – Plus de 100 mentions – Détermination délicate – Rare à assez rare
    • Lestes sponsa (0,3%) – Plus de 100 mentions – EN Poitou-Charentes (2018) – Détermination délicate – Rare à assez rare
    • Erythromma najas (0,2%) – Plus de 50 mentions – EN Poitou-Charentes (2018) – Détermination délicate – Rare à assez rare
    • Anax parthenope (0,2%) – Plus de 50 mentions – Détermination délicate – Rare à assez rare, pour partie mobile et erratique
    • Gomphus graslinii (0,1%) – Plus de 20 mentions – Discrète et détermination délicate – Rare à assez rare
    • Coenagrion pulchellum (0,1%) – Plus de 20 mentions – CR Poitou-Charentes (2018) – Détermination délicate – Rare à assez rare
  • Rares
    • Sympetrum fonscolombei (0,3%) – Plus de 100 mentions – Bien connue – Rare
    • Calopteryx haemorrhoidalis (0,2%) – Plus de 50 mentions – Bien connue – Rare
    • Somatochlora flavomaculata (0,1%) – Plus de 50 mentions – EN Poitou-Charentes (2018) – Détermination délicate – Rare
    • Leucorrhinia pectoralis (0,1%) – Plus de 50 mentions – EN Poitou-Charentes (2018) – Recherchée – Rare à très rare
    • Epitheca bimaculata – 7 mentions, découverte en 2024 – EN Poitou-Charentes (2018) – Discrète – Très rare à rare
  • Occasionnelles à accidentelles, ou disparue anciennement
    • Hemianax ephippiger – Plus de 10 mentions – Très rare, de visite occasionnelle (migratrice)
    • Calopteryx xanthostoma – 10 mentions – Très rare, de visite occasionnelle depuis des populations plus méridionales, pour partie incertaine probablement
    • Sympetrum danae – 3 mentions, la plus récente le 1er septembre 2005 – Très rare, de visite occasionnelle
    • Sympetrum flaveolum – 2 mentions, la plus récente le 12 août 2005 – Très rare, de visite occasionnelle
    • Trithemis annulata – 1 mention le 9 septembre 2023 – Très rare, accidentelle
    • Isoaeschna isoceles – 1 mention de 1970 – EN Poitou-Charentes (2018) – Probablement disparue anciennement (mal documentée)