Outils personnels

Ceriagrion citrinum

De Libellul'mE

Etoile.png
Wiki.png
Lme.jpg

> Libellul'mE - [ Années - Pays - Thèmes ]

Familles - Genres - Espèces - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ceriagrion citrinum Campion, 1914

Agrion citrin [2020], Agrion du Bénin [2020], Agrionge citrin [2020] - (en) Yellow Citril - Coenagrionidae - LT : Lagos, Nigéria.

En.png

En Danger - EN 2018

> Appel à contribution 2020

Préalablement Vulnérable (UICN 2009) l'Agrion citrin a été reclassé En Danger récemment (UICN 2017). Avec sa description de citrinum, Campion (1914) ajoute deux autres espèces du même genre : Ceriagrion corallinum et Ceriagrion ignitum.

Eléments de description - Campion (1914) dit que l'espèce est facile à reconnaître en raison de sa petite taille et d'une teinte jaune au niveau des ailes. Le labre et les deux-tiers de l'abdomen sont jaune pâle, la tête et le dessus du thorax sont verts. Les derniers segments de l'abdomen sont embrunis. Abdomen long de 25-28 mm et ailes longues de 16-18 mm (Pinhey 1963). Cet auteur ne connaît pas la ♀ et surtout (!) Ceriagrion tricrenaticeps qui a été décrit en 1984. Il semble avoir eu cependant cette dernière espèce croyant posséder citrinum !
Espèce, ne présentant pas de diagnose complète. Elle est très proche de Ceriagrion tricrenaticeps (voir Dijkstra 2005), dont elle se distingue par sa tête et son thorax verdâtre ainsi que par son abdomen jaune alors que ces parties sont orange et vermillon chez tricrenaticeps.
Ceriagrion tricrenaticeps se reconnaît volontiers au profil de sa face en escalier, en raison de la présence originale d'une crête sur son labre. Ceriagrion citrinum n'a généralement pas cette caractéristique aussi prononcée, elle est toutefois marquée, mais de manière atténuée chez certains individus. Sa répartition diffère de celle de Ceriagrion citrinum puisque l'espèce est présente plus à l'est au Gabon et au nord du Congo. Néanmoins il convient de bien distinguer les deux taxons au Libéria et particulier vers l'est du pays(Dijkstra 1995).
Notons que de rares individus peuvent être orangés et en conséquence l'objet de confusions ; l'examen des pièces génitales permet alors la confirmation.

Cercitdes.png
Ceriagrion citrinum [sic !] - Extrait de Pinhey (1963)
(a) Pièces terminales de l'abdomen vues de côté - (b) Vues de dessus - (c) Ptérostigma
A l'examen de ces illustration, il est loin d'être exclu que Pinhey ait finalement représenté Ceriagrion tricrenaticeps, une espèce qui n'était pas encore décrite à son époque
Cercitcertri.jpg
D'après Dijkstra (2020) - ©© by
Montage : ©© bysa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles
Certriface.jpg
Même source
Cercittri.jpg
©© bysa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles - Jaune : Agrionge citrin et Bleu : Ceriagrion tricrenaticeps

Le ptérostigma est en forme de parallélépipède, non rhomboïdale, chaque longueur ou largeur étant équivalentes. La terminaison de l'abdomen et en particulier le dernier segment ne présente pas de dent supplémentaire en arrière et en haut visible de côté, elle est arrondie. Les pièces terminales de l'abdomen sont courtes et "arrondies" et non très longues et en pointe (cf. Ceriagrion katamborae). La tête et le thorax ne sont pas bleutés comme chez Ceriagrion bakeri, mais plutôt verdâtres : Ceriagrion citrinum. Le profil en marches d'escaliers (fig. plus haut) et la forme différentes des pièces abdominales distinguent Ceriagrion tricrenaticeps.

Répartition - Pinhey (1963) ne connaît que le ♂ de cette espèce et ce, du sud du Nigéria.
Nigéria, vers Lagos (Campion 1914). Dijkstra (2020) met en doute cette localité, sans en préciser le motif.

Initialement décrite du Nigéria, elle a été récemment ajoutée au Bénin suite à sa découverte par Tchibozo & Dijkstra (2004).
Cette espèce est connue sur quatre localités seulement localisées dans le sud-est du Bénin et à proximité au Nigéria vers Lagos. Les indications du Sierra Leone et du Congo semblent erronées (erreur d'identification probable) (Dijkstra & Tchibozo 2018). Nouvelle pour le Bénin (Tchibozo & Dijkstra 2003, Tchibozo & al. 2008). L'espèce semble indiquée sur un nombre significatif de localités depuis le sud au nord du Bénin [GBIF 2020], ce qui est parfaitement erroné et à vérifier (S.Tchibozo, in litt. du 30 janvier 2020).

Certenaf.jpg
Modèle:Afr - ©© bysa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles

Habitats - Rivières en forêt marécageuse à basse altitude. Elle vit au niveau de rivières en forêt marécageuse. Des efforts de conservation locaux ont été entrepris, notamment au Bénin où on peut considérer qu'elle symbolise la préservation des Libellules dans le pays. Il s'agit du seul Odonate sur la Liste Rouge du Bénin (Neuenschwander & al. 2011).

Cercit.jpg
©© byncsa - Séverin Tchibozo - Bénin

Références

Campion H. 1914 - Three new species of Ceriagrion from West Africa (Order Odonata). - Annals and Magazine of Natural History, 8 (82) : 277-283. - ONLINE
Dijkstra K.D. 2005 - A review of continental Afrotropical Ceriagrion (Odonata, Coenagrionidae). - J. Afrotripic. Zool., 3-14.
Dijkstra K.D. (éd.) 2020 - African Dragonflies and Damselflies Online (Addo). - ONLINE - [©© by]
Dijkstra K.D. & Tchibozo S. 2018 - Ceriagrion citrinum . The IUCN Red List of Threatened Species 2018.
Neuenschwander P., Sinsin B. & Georgen G. (éd.) 2011 - Protection de la Nature en Afrique de l'Ouest : Une Liste Rouge pour le Bénin. - IITA, Ibadan, Nigéria.
Pinhey E. 1963 - Notes on both sexes of some tropical species of Ceriagrion Sélys (Odonata). - Annals & Magazine of Natural History, 13 : 17-28.
Tchibozo S. & al. 2008 - Première évaluation de la biodiversité des Odonates, des Cétoines et des Rhopalocères de la forêt marécageuse de Lokoli, au sud du Bénin.- Bull. de la Soc. entom. de France, 113 (4) ; 497-509. - PDF
Tchibozo S. & Dijkstra K.D. 2003- Rapport d'inventaire préliminaire des libellules des zones humides du Sud-Bénin. - IDF-Report, 6: 1-6. - PDF LINK