New General Catalogue (NGC)

Astronomie

Voir aussi : Catalogue de Messier

NGC 2014 – Un Amas ouvert dans la Constellation de la Dorade

NGC 2014 se trouve dans la Constellation de la Dorade et brille du magnitude 9.0. Elle est associé à NGC 2020 (en bas à gauche sur la photographie) et cette paire fait partie d’une vaste région de formation d’étoiles dans le Grand Nuage de Magellan, un objet satellite de la Voie lactée. Il s’agit d’un Amas ouvert et d’une nébuleuse à émission située à près de 160000 al.

NGC 2020 – Une Nébuleuse voisine de NGC 2014 (La Dorade)

NGC 2014 est associé à NGC 2020 et cette paire fait partie d’une vaste région de formation d’étoiles dans le Grand Nuage de Magellan, un objet satellite de la Voie lactée. Elles se situent dans la Constellation de la Dorade. Il s’agit ici d’une nébuleuse à émission située à plus de 150000 al.

NGC 2070 – Nébuleuse de la Tarentule

30 Doradus, Caldwell 103, ESO 57-EN6

On l’a d’abord confondu avec une étoile, d’où son nom de 30 Doradus. Située à 170000 al, elle a été précisée comme étant une nébuleuse en 1751 par Nicolas-Louis de Lacaille. Elle se trouve dans le Grand Nuage de Magellan, lui-même situé dans la constellation de la Dorade.

Il s’agit de la plus grande nébuleuse connue (dimension de l’ordre de 1480 al.) et se trouve être une importante pépinière de nouvelles étoiles. Sa magnitude est de 8.0, mais de 5.0 dans la bande du bleu (donc visible à l’œil nu). En 2022 le télescope spatial Webb a permis d’observer près de 10000 jeunes étoiles, par infrarouge, qui jusqu’alors étaient masquées par des poussières en lumière visible.

L’image ci-dessus vue en infrarouge (NIRCam) grâce au télescope spatial Webb en 2022 révéle l’importante pépinière d’étoiles naissantes qui jusqu’alors apparaissaient masquées par des poussières interstellaires.

NGC 4414 – Galaxie spirale dans la Chevelure de Bérénice

[A situer… !]

Cette Galaxie spirale est située à 58,7 M d’al. et située dans la Chevelure de Bérénice, elle a une magnitude de 11.0.