Noms des Libellules

Odonates

Voir aussi : Dragonflies et Libellules… même combat symbolique

Armure de Daimyo大名. Il s’agit de gouverneurs japonais, seigneurs de la guerre (XVe siècle et ensuite) – Photo empruntée à l’article de Jaeglé (2018)

Je reprends ci-dessous quelques thèmes associés aux Odonates selon un ordre alphabétique de mots repères : Balance, Cheval, Demoiselles, (amour de) Femme, Déesses, Diable, Dragons, Météorologie, Moustiques, Œil, oreille… percer, crever…, Orfèvre, Papillons, Rêves, vœux, Serpents, Sorcières, Troll.

Balance

Balance du diable : Skams besman (suédois : balance romaine d’escroc). Le diable utilise les Libellules pour peser l’âme des gens. Lorsqu’une Libellule vole autour de votre tête, votre âme est pesée et on doit s’attendre à être gravement blessé en guise de punition. Balance fly (anglais). Le terme Libellule lui-même est en relation avec la notion de balance (voir Libellula).

Cheval

Troisième cavalier de l’apocalypse portant une balance (illustration du X-XIe siècle)

Diverses légendes européennes font référence à un cheval auquel il pousse des ailes pour devenir une Libellule (métamorphose). Leur nom est associé au sens de Cheval d’or, Petit cheval.

  • Cheval du diable : Teufelsferd (allemand), Fandens ridehest (danois). Chevau du diable (français), Calcul Dracului (roumain).
  • Cheval de la déesse : Hollenross (allemand).
  • Dard de cheval : Horse stinger (angleterre) ; (Pays Bas).
  • Association avec le serpent : Horse adder, Horse snake (anglais).
  • Le troisième cavalier de l’apocalypse montait un cheval noir représente la disette et portait une paire de balances (voir thème précédent) qui servaient à peser le blé et l’orge pendant la famine. Il pèse les âmes des morts et celles plus lourdes des pêcheurs vont à la demande du diable en enfer. La relation avec les Libellules et les balances est présentée plus haut.
  • Dans la tradition bouddhiste japonaise on associe les Libellules aux âmes des ancêtres et on pense que les ancêtres reviennent au pays en chevauchant ces montures ailées. Les afflux de Libellules sont regardés comme tels, notamment vers les fêtes à la mi-août.

Demoiselles, (amour de) Femme, Déesses

  • Cheval de la déesse : Hollenross (allemand).
  • Demoiselle : Demoiselle (français). Signorella (italien), Donzelinka (espagnol)…
  • Femme de ménage : Jungfer (allemand).
  • Mouche demoiselle : Damselfly (anglais).
  • Dans la mythologie scandinave, la Libellule est le symbole de la déesse de l’amour Freya.

Voir aussi plus bas : sorcières.

Diable

  • Aiguille du diable : Teufelsnadel (allemand), Devil’s darning needle (anglais), Aiguille du diable (français).
  • Balance du diable : Skams besman (suédois : balance romaine d’escroc). Le diable utilise les Libellules pour peser l’âme des gens. Lorsqu’une Libellule vole autour de votre tête, votre est pesée et on doit s’attendre à être gravement blessé en guise de punition.
  • Cheval du diable : Teufelsferd (allemand), Fandens ridehest (danois), Caballito des Diablo (espagnol). Notons que les Mongols parvenus en Europe vers 1240 étaient nommés « cavaliers du diable ». Devil’s riding horse (anglais).
  • Drac en Roumain signifie à la fois Dragon et Diable. Cette racine semble à l’origine du mot Dragon Fly.

Dragon

  • Mouche dragon : Dragonfly (anglais). Ce mot apparaît – rédigé – pour la première fois en 1626 chez Bacon (The delicate coloured Dragon Flies). Flying dragon (anglais).
  • Drac en Roumain signifie à la fois Dragon et Diable. Cette racine semble à l’origine du mot Dragon Fly.
  • En Chine on croît que les Libellules sont l’âme d’un dragon et elles représentent l’harmonie, la chance et la prospérité.
  • Chez des Amérindiens, les Libellules symbolisent le changement rapide, à l’origine des dragons.
Extrait de Bacon (1626) – Sylva sylvarum

Météorologie

  • Mouches des Typhons : (Chine) car elles peuvent être nombreuses avant les tempêtes.
  • Des Amérindiens disent que si les Libellules volent haut, il y aura de fortes pluies, alors que bas, il n’y aura que de légères averses.
  • En Chine les Libellules symbolisent l’été.

Moustiques

  • Rapaces des Moustiques : (Amérique du Nord).

Œil, oreille… percer, crever…

  • Coller les yeux (coudre les paupières) : Öyenstikker (norvégien).
  • Crève-œil : Scana oetche (dauphinois). Eye stinger (anglais).
  • Tire-œil : Tira olhos (portugais)
  • Dard aveugle : Blindsticka (suédois).
  • Monocle : Augenstecher (allemand).
  • Tympan (percer) : Ørsnildra (norvégien).

Orfèvre

  • Orfèvre : Guldsmed (danois).

Papillons

Les hollandais appellent parfois les Libellules Waterpepel (papillons des eaux), qui correspond au Water butterfly des anglais ou Wasserpfau des allemands. Nous avons aussi Papillons d’amour en français.

Protection

Le 21ème empereur du Japon, Yuryaka Tenvo, piqué par un Taon (ou un Moustique) voit apparaître une Libellule qui mange l’Insecte et l’en débarrasse.

Rêves, vœux

Dans les Appalaches, les Libellules selon les Amérindiens portent les rêves et si vous faites un vœu quand une Libellule vous apparaît, il se réalisera.

Serpents

  • Flèches de serpents venimeux : Adderbolt (anglais : adder, serpent venimeux, bolt, flèche). C’est le nom le plus ancien « donné » au Libellules, avant même dragonflies, en langue anglaise (voir Caxton 1483). On trouve des déclinaisons de ce nom basées sur Adder : Adder-cap, Athercap (tête), Adderfly (mouche), Adderspear (lance). Fleeing snake, Fleeing adder. Association avec le cheval : Horse adder, Horse snake.
  • Soigneur de serpent : (Allemagne). Snake doctor (anglais).
  • Tueur de serpent : Schlangentöter (allemand).
  • Serviteur de serpent : Gwas y neidr (gallois).

Il existe une association entre les libellules et les serpents. Le folklore celtique présente la libellule comme la protectrice des serpents venimeux, ou « servante de la vipère ». Les peuples celtes croyaient que les libellules protégeaient la vie des serpents venimeux blessés en cousant leurs blessures (couture / pointe !).

Sorcières

  • Animaux de sorcières : (Italie), (Indiens du Dakota).
  • Sorcière des eaux : Wasserhexe (allemand).

Troll (Hobgoblin)

  • Mouche des trolls : Trollsländia (suédois).

Références choisies

  • Jaeglé Y. 2018 Les samouraïs s’exposent au musée Guimet. Le Parisien, 18 mars 2018. – ONLINE
  • Peterson M. 2008 – Dragonfly folklore. – Swedish Dragonflies (1ère éd. 2004). – ONLINE
  • Lucas J. & Silby J. 2001 – Odonates in human culture. – Worldwide Dragonfly Association. – ONLINE
  • Lyons R. 1999 – Cultural Odonatology References. – Chula Vista Nature Center. – ONLINE
  • Williams J. 2015 – The Naming of Nature. Dragonflies and Damselflies. – Drawing & Illusion. – ONLINE