Odonatologie dans les Hautes-Alpes

OdonatesHautes-Alpes

Odonatologie départementale dans le cadre de la dynamique Entre Amis (2024-13/06/2024) – En relation avec les Histoires Naturelles : animation Entre Amis ➚ : Cyrille Deliry.

Coordinations départementales du GRPLS (1998-2023) – Le coordination départementale est tenue par le GRPLS dès le début de l’année 1998, par Alain Marie (1998 – 2006), Lionel Quelin (dès 2007… ), le Grenah (…) puis Cyrille Deliry (jusqu’en décembre 2023), dès lors il n’y a plus de coordination départementale au GRPLS, néanmoins je prends le relais dans le cadre de la dynamique Entre Amis1 : voir ci-dessus.

Rencontre des odonatologues et amis des Libellules des Hautes-Alpes (en projet) – Le début n’est qu’un préambule à la suite… : le projet se base sur une rencontre odonatologique des Hautes-Alpes en visio, en parallèle un camp de base dans le département (d’une durée d’une semaine) permettra de se rencontrer sur le terrain, de renforcer le niveau des prospections, de favoriser les échanges à venir, de mettre en place des animations, la liste commentée des Odonates des Hautes-Alpes, d’ores et déjà entamée pourra être complétée et accompagnée d’une révision de la liste rouge départementale et devrait conduire vers la mise en place et l’organisation de la rédaction d’un Atlas départemental sur les Demoiselles et les Libellules.

L’ensemble de ces perspectives initialement prévues dans le cadre de ma fonction de coordination Sympetrum pour les Hautes-Alpes s’est trouve remis en question suite à mon départ du Groupe Sympetrum où j’ai cessé toute activité début septembre 2023. En conséquence, je ne vais pas cesser mes activités odonatologiques sur ce département entamées de très longue date et je serai ouvert à toute nouvelle coordination éventuelle sur le département si une telle démarche est remise en place, mais sous d’autres méthodes et organisations notamment dans la suite des activités des Histoires Naturelles et en prolongement de la dynamique Entre Amis que je mène déjà sur le département de l’Isère (et ailleurs) en parallèle à celle qui a été initiée dans la Drôme.

Moissonnage des données odonatologiquesJuin 2002 (34 communes visitées) – Novembre 2002 (77 communes) – Mai 2003 (177 communes) – Juin 2003 (nouvelles espèces ajoutées : Simaeschna affinis, Isoaeschna isoceles et Aeshna grandis) – Octobre 2003 (62 espèces). Des conventions de mutualisation des données avec divers Bureaux d’Etude ou Structures ont été signées en 2015 (Tereo), 2016 (EcoMed), 2017 (Asconit Consultant, Ecosphère, Société française d’Odonatologie), 2018 (Epode) et [A préciser !] (LPO Paca).

Communes prospectées (état : octobre 2002) – Les Hautes-Alpes par rapport à Rhône-Alpes – Réalisation Cyrille Deliry et Stéphane Pissavin (GRPLS)

De nouvelles espèces – 1996 [A vérifier !] : Coenagrion caerulescens – 1997 : Coenagrion scitulum, Coenagrion mercuriale – 2003 : Simaeschna colubercula, Isoaeschna isoceles, Aeshna grandis.

Listes rouges départementales – Une première Liste Rouge départementale a été réalisée par le Groupe Sympetrum sous la coordination de Cyrille Deliry ; elle a ensuite été révisée [A préciser !]. On y trouve notamment Coenagrion caerulescens, En Danger et Coenagrion mercuriale, Vulnérable.

Parc National des Écrins – Un projet de Convention avait été validé par le GRPLS en et signée en juin 1999. Elle a alors été transmise au PNE, mais sans retour, le projet n’a pas suivi. On en parle de nouveau fin 2006… – Références : Gautier 1980, Gillot 1992, Greff 1995, Marie 1998.

Dynamique odonatologique dans les Alpes du Sud – Un projet de mise en place d’une telle dynamique est envisagée (fin 2004).

Raids, prospections, études – De nouvelles prospections ont lieu en 1997 sous l’impulsion de J.M.Faton dans le cadre du Life sur la Haute-Vallée de la Durance1. Raid odonatologique les 28 et 29 juillet 1999 (à préciser), ainsi que le 14 juillet 2000 (8 stations, 18 espèces), abrégé pour des raisons météorologiques. Une synthèse à destination des ZNIEFF pour les Hautes-Alpes2, avec des éléments ailleurs en PACA est rédigée dans le cadre du GRPLS (Deliry 2000). Les enjeux odonatologiques du Plateau d’Emparis, Isère comprise, sont présentés aux Réseau du Patrimoine Naturel de l’Isère en novembre 2000. Le volet odonatologique de rénovation des ZNIEFF du département est clôturé en novembre 2001. Le GRPLS est attentif à la mise en place du PNR des Baronnies (2002). Ce Parc Naturel sera inter-régional, à cheval sur les départements de la Drôme et des Hautes-Alpes. Un dossier de synthèse sur les Odonates de la commune de Gap est rédigé en 20033 (Deliry 2003). Le plan de prospection 2003 (préparation de l’Atlas régional) invite les observateurs à prospecter en priorité les sites odonatologiques suivants : Ruisseau et tourbière du Bourget (Cervières), Lacs au bord de la Durance (Le Monetier-Allemont), Lône du Barrage de Saint Sauveur (Méreuil) et la Retenue elle-même (Méreuil), Étang de l’Aulagnier (Saint-Bonnet), Étang du Villardon (Saint-Eusèbe-en-Champsaur). Une étude sur les Odonates des vallées du Buëch est réalisée par le GRPLS4, avec terrain en 2004 (C.Deliry, Héloïse, M.Turiault5). Des compléments de terrain sont prévus en 2005.

Références

  • Gautier G. 1980 – Inventaire des odonates et des ascalaphes de quelques zones du Parc National des Ecrins. – Lab. de Zoologie, Fac. des sc. de Rabat, Maroc : 9 pp.
  • Gillot P. 1992 – Evaluation de la biodiversité au sein d’un écosystème tempéré. – Conservatoire des Espaces naturels de Provence et des Alpes du Sud, Parc National des Ecrins.
  • Greff N. 1995 – Parc National des Ecrins. Secteur du Lauvitel (Réserve intégrale, Isère), Vallée du Fournel (Hautes-Alpes). – Dossier Rouge, Groupe Sympetrum, n°16.
  • Marie A. 1998 – Les Odonates des Hautes-Alpes et du Haut-Dauphiné. – Martinia, 14 (3) : 95-102. – PDF LINK
  • Faton J.M., Villaret J.C. & Deliry C. 1998 – Observations complémentaires dans les Hautes-Alpes. Découverte de Coenagrion caerulescens (Fonscolombe, 1838) sur ce département. – Sympetrum, 11 : 11-16.
  • Marie A. 1998 – Les Odonates des Hautes-Alpes et du Haut-Dauphiné. – Martinia, 14 (3).
  • Arnaud C. & Villaret J.C., 1999Inventaire des zones humides du département des Hautes-Alpes. – CBNA, Gap : 768 pp
  • Deliry C. 1999 – Bases sur la répartition et l’écologie de 3 Agrions Coenagrion puella, C. pulchellum et Enallagma cyathigerum (Rhône-Alpes Dauphiné). – Dossier d’Etude du GRPLS : 24 pp.
  • Deliry C. 2000 – Contribution aux connaissances odonatologiques dans les Hautes-Alpes et dans la région PACA dans le cadre des ZNIEFF nouvelle génération. – Dossier d’étude du GRPLS.
  • Faton J.M. & Deliry C. 2000 – Nouvelles données sur la population de Coenagrion coerulescens dans les Hautes-Alpes. – Martinia, 16 (1).
  • Deliry C. 2003 Les Libellules (Odonata) du Gapençais. Commune de Gap. Département des Hautes-Alpes. – Dossier d’étude du Groupe Sympetrum, juin 2003 : 19 pp.
  • Deliry C. (coord.) 2008 – Atlas illustré des libellules de la région Rhône-Alpes. – Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d’Histoire Naturelle de Grenoble, éd. Biotope, Mèze (Collection Parthénope) : 408 pp.
  • Deliry C. 2015 – Bibliographie d’Odonatologie Provençale (Provence Alpes Côte-d’Azur – PACA). – Histoires Naturelles n°17. – PDF LINK
  • Papazian M. & al. 2017 – Les Libellules de Provence-Alpes-Côte d’Azur. – Biotope, Mèze : 368 pp.
  • Siesa M.E. 2017 – Le libellule delle Alpi: Come riconoscerle dove e quando osservarle. – Natura e Ambiente, Blu Edizioni.
  • Deliry C. 2020 – Bibliographie d’Odonatologie rhônalpine & Hautes-Alpes. – Histoires Naturelles n°21 (1ère édition 2011). – PDF

  1. Lors de son Conseil d’administration du 11 avril 2023, il est précisé que « Le maintien de la coordination des Hautes-Alpes au GRPLS peut être étudié cette année en fonction des résultats des échanges et des partenariats qu’il y aura eu cette année. Cela a du sens si nous prévoyons la mise à jour de l’atlas Rhône-Alpes-Dauphiné ». Une année plus tard, force est de constater que la coordination n’a pas été renouvelée malgré une nouvelle Assemblée Générale du GRPLS. De nouvelles solutions sont donc confirmées pour ma part (com. pers., 28 mai 2024). ↩︎
  2. Les prospections entamée la veille par C.Deliry et D.Loose se traduisent par la découverte de Coenagrion scitulum à Saint-Clément. Deux journées intenses suivent sous l’impulsion de J.M.Faton et mobilisent M.Martareschne, E.Drouot et C.Deliry qui viennent confirmer la présence de Coenagrion caerulescens en altitude. La même année S.Vincent découvre sur le département Coenagrion mercuriale vers 1000 m d’altitude, fait confirmé les années suivantes. Alain Marie, quant à lui travaille avec le Parc des Ecrins, et, prendra en début d’année 1998, la coordination départementale pour le GRPLS. Quant à M.Papazian, coordonnateur PACA, il est membre du GRPLS à l’époque. ↩︎
  3. C’est D.Loose (GRPLS) qui a été contacté fin 1999 par J.Boutin (CEEP) pour participation au dossier ZNIEFF. Dans la mesure où il y a urgence, les Odonates seront présentés très rapidement Deliry (2000). ↩︎
  4. L’étude est commandée par la commune de Gap sous la coordination un stagiaire du service environnement de la commune (M.Durbec), en mai 2005. Elle est rédigée en juin 2005 par C.Deliry, en collaboration avec A.Marie. ↩︎
  5. L’étude sur le Buëch a été l’objet de plusieurs années de mise en place administrative (CEEP, GRPLS) puisqu’il est lancé dès début 2001 et ne sera finalisé qu’en 2004. Alors se déroulent les premières sessions spécifiques de terrain. ↩︎
  6. Mélanie Turiault initialement stagiaire sur les Odonates sous ma direction à la Réserve Naturelle des Ramières, en collaboration avec J.M.Faton, le Conservateur de la Réserve, a réalisé une étude des Odonates tardifs sur le secteur de la Réserve. Elle a participé aux relevés odonatologiques sur le Buëch. Elle poursuit ensuite sa formation sur les Odonates, à la Réserve Naturelle de Bruges, vers Bordeaux. ↩︎