Podarcis muralis (Laurenti, 1768)

ReptilesLacertiliens

Lézard des murailles – Lacertidae

syn. – Podarcis hispanica auct.

C’est la Rapiette de l’est du Poitou ou de la Langrotte du Saintonge.

Depuis l’Espagne aux Balkans, la Grèce et le nord-est de la Turquie, en passant par la France et l’Italie ainsi que le Centre sud de l’Europe. Tendances méridionales : seulement dans le Sud de la Belgique et des Pays Bas, très localisée en Allemagne. Introduite en Grande Bretagne ainsi que localement au Canada ou aux Etats Unis.

Bien répartie en France dont c’est le Lézard le plus commun, mais manque en Corse et dans une partie du Nord, espèce plus éparse dès la latitude entre la Bretagne et l’Alsace et pour partie introduite.

Vieux murs, pierriers, rochers, souches, voies férrées ; quelques tendances urbaines. En France les observations se concentrent sous 500 m d’altitude avec des mentions passant toutefois les 2000 m ; 2300 m dans les Pyrénées. Espèce diurne active de février-mars à octobre-novembre. Elle se reproduit dès le mois d’avril et la femelle pond entre 2 et 9 oeufs seulement entre deux et trois fois dans la saison. Incubation de 4 à 11 semaines selon les conditions météorologiques.

  • Dubois P. & Deliry C. 2011 – Lézard des murailles (Podarcis muralis) et Lézard catalan (Podarcis liolepis). Aide à la détermination. – Document – PDF