Trois « fausses » Aeshna en Europe et premières propositions

Nomina Odonata

« Aeshna » affinis« Aeshna » mixta et « Aeshna » isoceles ne sont pas de véritables Aeshna comme l’a justement souligné Bechly [1998]. Nous avons proposé dès 2004 le nom de genre Simaeschna pour les deux premières et Simanax pour la dernière (Deliry 2017). Les deux premières espèces présentent des caractéristiques de la tribu des Anacini et sont ainsi proches des Anax. Elles n’appartiennent donc pas plus aux Aeshnini qu’aux Aeshna.

Notons que par ailleurs Latreille (1805) avec sa description de d’Aeshna mixta cite clairement la planche d’Harris (1780) qui correspond à Libellula colubercula, mais omet le nom donné par l’auteur britannique. Ceci n’a pas échappé à la littérature russe notamment, ou d’Europe orientale : ils utilisent très régulièrement le nom d’Aeshna coluberculus. On trouve encore Aeschna coluberculus habermayeri Götz, 1923 pour une sous-espèce. La véritable Aeschne mixte est en conséquence, Simaeschna colubercula (Harris, 1780) et Aeshna mixta en est un synonyme.

La carrière de la Libellula isoceles Müller, 1767 est complexe et intéressant. Cette espèce a en définitive été clairement détectée et décrite en 1764, sous la variété ß de la Libellula quadrifasciata Müller, 1764 et reprise sous Libellula quadrifasciata var. isoceles Müller, 1767. Cette espèce est initialement reconnue sur la base d’Aeschna rufescens Vander Linden, 1825 ou Aeschna chrysophtalmus de Charpentier, 1825 par les auteurs, bien que dès 1840, Hagen (1840) ait déjà suggéré de l’appeler Aeschna isoceles (Müller, 1767). Les auteurs et notamment de Selys Longchamps & Hagen (1850) hésitent à utiliser un nom basé initialement sur une variété. Kirby (1890) accepte cette option. C’est Lucas (1900) qui médiatise l’option Aeschna isosceles (Müller, 1767). Il introduit un ajustement orthographique volontaire en se basant sur mot anglais « isosceles ». Les auteurs hésitent dans le choix du genre à lui appliquer (Aeshna ou Anaciaeschna) et Askew (2004) souligne que l’espèce n’appartient à aucun des deux genres considérés. Il convient de souligner que le nom Libellula quadrifasciata Müller, 1764, était disponible au moment de sa fondation. A ce stade de la conclusion, le nom Simanax quadrifasciata (Müller, 1764) est acceptable, pour peu que le genre Simanax soit dûment décrit et finalisé.

  • Les meilleurs noms nous semblent être en conclusion :
    • Simaeschna affinis (Vander Linden, 1820) pour Aeshna affinis
    • Simaeschna colubercula (Harris, 1780) pour Aeshna mixta
    • Simanax quadrifasciata (Müller, 1764) pour Aeshna isoceles

  • Askew R.R. 2004 – The Dragonflies of Europe. Revised edition 2004. – Harley Books, Colchester : 308 pp.
  • Bechly G. 1998-2015 – Odonatology website. – ONLINE
  • de Charpentier T. 1825 – De Libellulinis europaeis In : Horae entomologicae. – Wratislaviae. – ONLINE
  • de Selys Longchamps E. & Hagen H.A. 1850 – Revue des Odonates ou Libellules d’Europe. – Muquardt, Bruxelles & Leipzig, Roret, Paris : XXII + 408 pp. + 11 pl. – ONLINE
  • Deliry C. 2017 – Odonata Europaea. – Histoires Naturelles n°49. – PDF
  • Götz W.H. 1923 – Mitteilung über einege geographische Variationen bei Odonaten. – Mitteilungen der Müncher Entomol. Ges., 13 (1-5), 30 mai 1923.
  • Hagen H.A. 1840 – Synonymia Libellularum Europaearum. – Regimontii Prussorum. – ONLINE
  • Kirby W.F. 1890 – A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata or Dragonflies with an appendix of fossil species. – London. – PDF LINK
  • Latreille P.A. 1805 – Histoire naturelle, générale et particulière des Crustacés et des Insectes. Volume 13. – Paris. – ONLINE
  • Müller O.F. 1764 – Fauna insectorum Fridrichsdalina. – Hafnia & Lipsia. – ONLINE
  • Müller O.F. 1767 – Enumeratio ac Descriptio Libellularum agri Fridrichsdalensis. – Nova Acta physico-medica Academiae Caesareae Leopoldino-Caro, 3 : 122-131. – ONLINE
  • Vander Linden P.L. 1820 – Aeshnae Bononienses. – Typographiae Annesii de Nobilibus, Bononiae.
  • Vander Linden P.L. 1820 – Agriones Bononienses. – Typographiae Annesii de Nobilibus, Bononiae.
  • Vander Linden P.L. 1825 – Monographiae Libellulinarum Europaearum Specimen. – Frank, Bruxellis : 42 pp. – ONLINE
Citation
• Deliry C. 2021 – Trois « fausses » Aeshna en Europe et premières propositions. – Nomina Odonata, 27 août 2021. – ONLINE